Les conséquences de l’éjaculation précoce

On parle d’éjaculation précoce lorsque vous êtes incapable de tenir plus d’une minute dans le vagin de votre partenaire, et d’éjaculation rapide lorsque vous ne parvenez pas à dépasser 2 minutes.

Il est évident que ce trouble de la sexualité peut avoir de « graves » conséquence sur votre vie personnelle.

L’angoisse de l’éjaculation

La plupart des éjaculateurs précoces sont angoissés à l’idée d’éjaculer trop vite, et c’est tout à fait compréhensible. Dès lors, ces hommes sont incapables de goûter à tous les plaisirs d’une relation sexuelle normale. Forcément, le stresse n’est pas un sentiment agréable.

Et qui plus est, le fait d’avoir peur d’être incapable de satisfaire votre partenaire accentue encore la vitesse à laquelle vous déchargez, comme nous avons pu le voir. C’est donc un cercle vicieux.

Le cercle vicieux de l'éjaculation précoce

Dès lors, vous avez de moins en moins confiance en vous, et en votre statut d’homme capable de plaire. D’ailleurs, il n’est pas rare que ce trouble se transforme en dépression. Peu à peu, vous vous referez de plus en plus sur vous-même, et en arrivez même, parfois, à ne plus vouloir de petites amies…

Éjaculation précoce et vie de couple

Il est évident que l’éjaculation prématurée ou rapide a des conséquences sur la vie de couple. La honte, la frustration, l’angoisse, mine votre vie sexuelle, et on le sait, la sexualité fait parti des ciments du couple.

Ce phénomène est accentué par le renfermement sur soi : vous n’osez pas en parler de façon ouverte à votre petite amie, ni aller consulter un spécialiste. C’est très dommage, car certain couples, pourtant très amoureux, voient leur ménage s’effondrer à cause de ces troubles.

Pour guérir de l’éjaculation rapide, il est donc nécessaire d’accepter son problème, et de faire tout ce qui est nécessaire pour le résoudre. Tout homme, qu’il soit éjaculateur précoce ou rapide, peut contrôler son éjaculation, grâce à des exercices simples et concrets.

Éjaculation prématurée et alcoolisme

Comme nous l’avons expliqué dans les causes de l’éjaculation précoce, l’alcool est un relaxant musculaire, et il permet, par conséquent, de tenir plus longtemps. Fort de ce constat, certains hommes sont tentés de régler leur problème en en consommant avant leurs rapports.

Il est évident que ce n’est pas une bonne solution. D’abord, elle n’est que provisoire, et n’enlèvera jamais votre angoisse d’éjaculer. Ensuite, votre corps va développer une certaine accoutumance, et il vous faudra boire de plus en plus pour obtenir les mêmes effets. Enfin, si vous vous mettez en couple de façon sérieuse avec une femme, vous ne pourrez pas « vous bourrer la gueule » tous les soirs pour lui faire l’amour aussi longtemps que vous le souhaitez.

Ainsi, certains éjaculateurs rapides deviennent alcoolique, n’ayant trouvé aucune autre alternative pour avoir une vie sexuelle normale. 

Est-ce pour autant que vous vous sentez plus confiant en vous ? Que vos rapports sexuels en sont meilleurs ? Je suis prêt à parier que non. Comme je vous l’ai déjà dit, il existe des solutions, qui permettent d’arriver à de meilleurs résultats que l’alcool, et qui plus est, sans ses inconvénients ! Alors, il est désormais temps de régler définitivement ce problème et que l’éjaculation précoce ne soit plus qu’un mauvais souvenir dans l’histoire de votre vie !